Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

L’alcool en France, états des lieux PDF Imprimer EnvoiMail

La consommation d’alcool des Français

La France est longtemps restée en tête du classement parmi les pays membres de l'Union européenne en ce qui concerne la consommation annuelle d’alcool pur par habitant de 15 ans et plus. En 2008, elle se situait à la 15ème position, les pays les plus consommateurs  étant ceux d’Europe orientale et centrale (source : OMS, 2008).

« Les méthodes de calcul des quantités d’alcool consommées n’étant pas standardisées, il faut considérer avec prudence ce classement entre pays. Il apparaît, en définitive, que les habitudes de consommation d’alcool se sont très largement rapprochées dans les pays européens au cours des quatre décennies passées et que la France autrefois largement en tête du classement ne fait plus figure d’exception. Les pays européens globalement, et la France en particulier, restent cependant les plus gros consommateurs au monde d’alcool » (source : Palle C., Les ventes d’alcool en France, BEH, 7 mai 2013).

Quelles sont les différences entre hommes et femmes ?

Au total, 13 % des Français sont des consommateurs quotidiens. Ce comportement est de moins en moins fréquent. La consommation d’alcool est plus fréquente chez les hommes : 19 % d’entre eux en boivent tous les jours, contre 7 % des femmes. À l’inverse, les consommations occasionnelles (moins d’une fois par semaine) concernent essentiellement les femmes soit 48 % contre 27 % des hommes.

En termes de quantités bues, l’écart entre les sexes est également très marqué : les hommes déclarent boire en moyenne 2,8 verres un jour ordinaire où ils consomment de l’alcool, contre 1,7 verre pour les femmes.

Quelles sont les boissons alcooliques les plus consommées ?

Parmi les personnes ayant consommé de l’alcool au cours des douze derniers mois, 85 % ont bu du vin, tandis que 63 % ont bu un spiritueux (vodka, pastis, whisky, planteur, etc.) et 60 % de la bière.

Le vin est également la boisson la plus consommée au quotidien. En effet, parmi les consommateurs de l’année, 12% ont bu du vin tous les jours, 2% de la bière, et moins de 1% ont consommé des spiritueux de façon quotidienne. ».

L’ivresse est-elle un comportement répandu ?

Parmi les 15-75 ans, près d’une personne interrogée sur cinq (19 %) déclare avoir été ivre lors des douze derniers mois, les hommes étant environ 3 fois plus nombreux que les femmes à être dans ce cas (28 % contre 11 %). Ce type de comportement est en hausse par rapport à 2005 où il concernait 15% de la population, la hausse étant particulièrement forte chez les 15-34 ans, notamment chez les jeunes femmes de 20-25 ans.

Combien y a-t-il de consommateurs à risque ?

On estime que 52 % des hommes et 20 % des femmes ont, de façon occasionnelle ou régulière, une consommation d’alcool à risque. Ces chiffres incluent 8,8 % de personnes qui présentent une consommation d’alcool à risque chronique ou de dépendance (14,6 % des hommes et 3,4 % des femmes).

Les jeunes boivent-ils plus d’alcool que les personnes plus âgées ?

Les modes de consommation des jeunes sont différents de ceux de leurs aînés :

  • en termes de fréquence : la consommation quotidienne est très rare chez les jeunes : 1 % des jeunes de 15 à 19 ans boivent de l’alcool tous les jours, et 3 % entre 20 et 25 ans (à titre de comparaison, 15 % des personnes de plus de 25 ans sont des consommateurs quotidiens) ;
  • en termes de quantité : entre 15 et 25 ans, le nombre moyen de verres bus lors de la dernière journée de consommation est de 3,2 (à comparer à 2,1 chez les plus de 25 ans).

De plus, 33 % des jeunes entre 15 et 19 ans et 45 % des 20-25 ans ont été ivres au moins une fois dans l’année (contre 15 % chez les personnes de plus de 25 ans).

Ainsi, les jeunes consomment de l'alcool moins souvent que les personnes plus âgées, mais quand ils en boivent, les quantités sont plus importantes et les conduisent plus souvent à l'ivresse.

Les jeunes se distinguent également des adultes par la nature des boissons alcooliques qu’ils consomment. Alors que le vin est la boisson la plus consommée dans la population française, il l’est peu parmi les 15-25 ans. À l’inverse, la bière et les alcools forts sont plus consommés par les jeunes.

Comment évolue la consommation d’alcool ?

La consommation d’alcool en France diminue régulièrement depuis 50 ans. Entre 1961 et 2010, elle a baissé de moitié, passant de 26 à 12 litres d’alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans. Cette baisse est principalement imputable à la diminution de la consommation de vin, qui reste néanmoins la boisson alcoolique la plus consommée. Cette diminution s'est notablement ralentie depuis 2008.

Elle s’accompagne d’un changement des modes de consommation. L’alcool passe de l’univers des repas à celui des loisirs. Le vin régresse comme boisson quotidienne, mais il accède de plus en plus à un statut festif. Ces constats sont confirmés par les données de l’Insee : les Français se tournent désormais vers les vins de qualité au détriment des vins de consommation courante.

Retour