Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sincérité

Par KaroVaillant

Comment savoir si ses paroles sont sincères? Hier en rentrant du travail puis des courses, il avait bu et me l'a dit tout suite sans se cacher. Difficile à connaître la raison de son besoin. Il avait l'air mal. Il a pleuré et m'a dit "je suis malade alcoolique ". Ce soir, n'étant pas en accord avec lui sur un sujet, il m'a dit que ses paroles avait été dite pour me rassurer. Je suis perdue, fatiguée et je m'en rends malade. Merci encore de votre écoute.

Mise en ligne le 03/03/2017

Bonjour,

 

En partant des seuls éléments que vous nous donnez, on peut supposer qu’une personne qui s’enivre en fin de journée et dit avoir un problème d’alcool a effectivement un problème avec ses consommations.

Reconnaître avoir un problème d’alcool est difficile car cela peut amener la personne à se sentir dévalorisée. Ceci peut expliquer que dans un moment de mal-être il ait pu vous le confier, puis le regretter et retirer la teneur de son aveu ensuite.

Il nous semble important de ne pas rester focalisée sur l’idée de lui faire admettre son problème d’alcool car ce n’est pas cela qui l’amènera à se soigner. Il serait plus favorable de parler de vos ressentis, votre inquiétude par exemple et de voir ce qu’il voudrait vous dire à ce sujet.

S’il ne voulait pas pour l’instant de soins, nous pouvons supposer que son comportement pourra être pour vous déstabilisant. Sachez qu’il existe des consultations individuelles et gratuites de professionnels proposées aux proches d’une personne rencontrant des problèmes avec ses consommations d’alcool. Ces consultations pourront vous aider à mieux comprendre ce qui se passe et comment vous positionner au mieux dans la relation.

Il s’agit de centres de soins en addictologie qui proposent des consultations gratuites et individuelles de psychologues, de médecins addictologues et de travailleurs sociaux. Vous pourrez trouver des adresses dans notre rubrique « adresses utiles ».

Si vous souhaitez échanger avec d'autres personnes qui connaissent ou ont connu ce sentiment d'impuissance face à la consommation d'un proche vous pouvez également vous rendre à la rubrique "forum" de notre site.

Selon comment évolue cette situation ou selon les autres informations que vous pourrez avoir, vous pouvez également vous entretenir avec un de nos écoutants par chat de 14h à minuit, 7j/7j ou par téléphone de 8h à 2h, 7j/7j au 0800 23 13 13. L’appel est gratuit et anonyme.

Bien cordialement.

 

En savoir plus :

Retour à la liste