Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Delirium Tremens

Par GwenC

Bonjour, Mon père a été hospitalisé mercredi soir à cause d’une pneumopathie et d’un début de delirium, depuis il n’a pas encore quitté son état de délire. Son hospitalisation a forcément créé un sevrage forcé. Ce qui est déjà très choquant nous parait interminable.. est ce normal? Combien de temps cela prend habituellement ? Y a t il des risques vitaux pour lui même si il est bien entouré à l’hôpital? Est ce qu’il peut rester bloqué dans son delirium ? Mon père me manque.. et j’ai vraiment profondément peur pour lui... merci Cdt

Mise en ligne le 09/01/2018

Bonjour,

Votre père est un consommateur chronique d'alcool qui est entré à l’hôpital pour une pathologie pulmonaire.

Nous comprenons vos inquiétudes qui sont tout à fait fondées.

N'étant pas médecins, nous ne pouvons être en mesure de donner un avis médical en ce qui concerne la santé de votre père. En revanche, nous vous invitons à demander plus de détails au personnel soignant qui s’occupe de lui.

En général, le délirium est bien connu des services de soins, même en dehors de l’addictologie. Il est soigné à partir du moment où l’usager est hospitalisé. Le traitement consiste généralement en une réhydratation massive sous perfusion et un apport en vitamines et en médicaments.

Mais parfois, l’alcoolisme peut se diriger vers d’autres types de pathologies, telles que des confusions ou des démences. C’est pourquoi il est important de faire le point avec l’entourage médical pour savoir s’il s’agit bien de delirium ou d’autre chose.

Surtout n'hésitez pas à poser des questions aux infirmières en téléphonant dans le service ou en vous rendant sur place, elles seront plus à même de vous tenir au courant de l'évolution de son état de santé.

Nous vous souhaitons bon courage et restons à votre disposition si besoin, par téléphone de 8h à 2h du matin au 0 980 980 930, ou par chat.

Bien cordialement.

Retour à la liste