Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment l'aider?

Par ju74

Bonjour, J'ai toujours connu mon mari avec une consommation d'alcool excessive, mais seulement en soirée. Il y a 3 ans 1/2 après avoir fait des crises d’angoisse + une dépression.... il a complètement sombré (ivresses très fréquentes, violences verbale, se saoul lorsque je suis au travail même si il garde les enfants.... et j'en passe), mes 2 fils de 9 et 6 ans qui sont très touché par cette situation et je crois que c'est le plus horrible pour moi. Il y a 1 an et demi, il a décidé de faire une première cure, après une tentative de suicide, il a tenu 3 mois sans toucher à l’alcool, il a refusé d'être suivi a sa sortie, puis l’alcool est revenus petit a petit.... de plus en plus fort... malgré ses efforts. Tout c'est accéléré en octobre dernier ou son quotidien était boulot / maison / alcool++++, incapable de garder nos enfants, je rentrais du travail et le retrouvait ivre a la limite du comas, dormant dans son urine chaque soir.... ça a duré 15j puis il c'est repris.... 1 mois..... Puis a recommencé en décembre (avec nouvelle tentative de suicide), cette fois retrait de permis il passe au tribunal bientôt puis il a encore recommencé, est resté a nouveau 10jour boulot / maison / alcool++++.... noël foutu en l'air... Il se reprend a nouveau et craque en février, boulot / maison / alcool ++++, un soir je suis resté coincé dehors en rentrant du boulot avec mes 2 fils parce qu'il avait laissé les clés sur la porte et avait fermé à clé, j'ai fait appel au pompiers après avoir tambouriné 2h30 a la porte et de peur qu'il se soit fait du mal, il a enfin ouvert .... il s'était endormi... Après ça j'ai eu une bonne discussion avec lui, je voulais partir j'ai fais une demande de logement, il a décidé de voir un psychologue (qui m'a dit que si je partais maintenant c'était l’échec assuré) et de faire une nouvelle cure. Il est resté 3 semaine en cure en mars et a à nouveau craqué 2 semaine après sa sortie. Il ne veut pas de suivi et pense pouvoir s'en sortir seul..... Tout ça me fatigue, je ne supporte plus cette situation j'ai l'impression que ça ne sert a rien, je me décourage, et me sent tellement trahi... Quand il ne boit pas il est la personne que j'aime mais dès qu'il a bu je ne le supporte plus, c'est quelqu'un d'autre.... Je m’efforce de discuter avec lui, de lui donner des idée pour ne pas rechuter, mais je ne suis ni son infirmière ni sa psy, et je ne peux pas faire plus.... Il ne supporte pas d'être seul, quand on est a a maison tout va bien, il n'y pense même pas, mais dès qu'il est seul... c'est un catastrophe. Je ne sais plus comment et quoi faire.....

Mise en ligne le 21/04/2017

Bonjour,

 Nous comprenons votre demande d’aide dans la situation que vous décrivez, et votre volonté de bienveillance. Nous comprenons également que vous ayez le sentiment de ne pouvoir l'aider davantage. Il est possible que l’aide que vous lui apportez ne corresponde pas à ses attentes, seul lui pourrait répondre à cette question.

Suite à votre message début janvier, nous vous avions apporté une réponse dans laquelle nous abordions entre autre la nécessité de vous préserver et de prendre du recul en vous rapprochant d’un Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) qui proposent des consultations pour venir en soutien à l’entourage. Cela pourrait vous permettre de ne pas rester seule dans la situation et de trouver des éléments de réponse à vos questionnements.

Comme nous vous l’indiquions, ces consultations sont confidentielles et gratuites. N’ayant pas connaissance de votre département de résidence, vous pouvez effectuer une recherche via le lien ci-dessous.

Par ailleurs, compte tenu de cette deuxième visite par le biais du "Questions-Réponses", peut-être qu’un contact sous forme d’échanges répondrait mieux à votre attente. Si tel était le cas, nous vous invitons à nous contacter de façon anonyme au 0980 930 930 (appel non surtaxé) de 8h à 2h ou par chat de 14h à minuit via le site.

Bien cordialement

En savoir plus :

Retour à la liste