Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment aider mon pere a sortir de l'alcoolisme?

Par Cindy.v

Voilà j'ai 17 ans, mon père est alcoolique, et ma belle mère aussi. Ils boivent tous les jours mais c'est pire le week end parce qu'ils finissent par se taper dessus. Plusieurs fois mon père c'est retrouver à l'hôpital. Je leur en ai parler de se faire soigner, a chaque fois ils me disent qu'ils vont arrêter mais rien n'y fais. Mon père a déjà commencer des cures. Il devait prendre des médicaments, aller voir un psychologue mais il continue toujours à boire, que dois-je faire ?

Mise en ligne le 13/11/2017

Bonjour,

Votre père et votre belle-mère ont des problèmes d’alcoolisme. Cela génère des comportements violents ayant même conduit votre père à l’hôpital. Il a commencé des démarches de soins mais qui n’ont apparemment pas été très investies. Vous vous demandez ce que vous pouvez faire.

L’alcoolisme cache souvent une souffrance, un mal-être. L’alcool est un produit ayant, entre autres,  des effets antidépresseurs et anxiolytiques. Ainsi lorsque votre père et votre belle-mère en consomme, ils doivent certainement se sentir plus apaisé, détendu. Mais l’alcool présente également des effets désinhibiteurs qui exacerbent les émotions de la personne qui en consomme. De la violence peut ainsi s’exprimer dans ce moment-là, surtout si on a enfoui en soi beaucoup de colère, de frustration, ….

Vous avait encouragé votre père à faire des démarches de soins, et il a visiblement entamé un processus de sevrage mais qui ne semble pas abouti, ni très investi. D'autre part nous lisons trois "problèmes " dans votre témoignage: l'alcoolisme de votre père, celui de votre belle-mère, et leur relation de couple. Chacun de ces "problèmes" serait déjà difficile à règler.

De plus il est difficile de faire partie de l’entourage de personnes qui ont des problèmes de dépendance car on ne peut pas les obliger à arrêter si elles ne le souhaitent pas. Il faut en effet, que la démarche vienne d’elles , qu’elles se sentent prêtes à arrêter car il s’agit d’un processus long et difficile. Nous comprenons que cela est difficile pour vous à vivre car il s’agit de votre famille. Il semble ainsi important que vous ne restiez pas seule face à ça et que vous parliez de ce qui vous fait souffrir avec des personnes, soit de votre entourage (famille, amis, …) soit des professionnels de soins. Il existe en effet, des CSAPA (Centres de soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addiction) qui reçoivent les usagers mais également leurs proches. Les professionnels y exerçant (médecins, psychiatres, psychologues, ….) pourraient vous accueillir afin de vous apporter le soutien et les conseils dont vous avez besoin.

Vous devez prendre soin de vous afin de limiter au moins l'impact que tout celà a sur vous.

Pour toutes autres questions ou pour une écoute, n’hésitez pas à contacter nos écoutants soit par téléphone au 0980980930, tous les jours de 8h à 2h, appel anonyme et gratuit soir par Chat via notre site internet www.alcool-info-service.fr , tous les jours de 14h à minuit.

Bien à vous

 

 

 

En savoir plus :

Retour à la liste