Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcool

Par Bifa 31

Bonjour Cela fait plusieurs années que j'ai une consommation excessive à l'alcool. Le soir surtout je peu consommer facilement deux bouteilles de vin blanc, pour oublier quoi je ne sais pas ! enfin si peut être un manque de confiance en Moi, impressionnant certainement . Je n'en peu plus il faut que tout cela s’arrête . J' ai contacté un service hospitalier mais les horaires de consultation sont sur mes temps de travail il m'est impossible de poser une matinée ou journée. Je chercher des conseils ! Merci beaucoup

Mise en ligne le 07/03/2018

Bonjour,

Vous consommez de manière excessive de l’alcool depuis plusieurs années, vous aimeriez changer cela et nous saluons votre volonté de mettre un terme à ce fonctionnement.

Tout d’abord, sachez que l’arrêt brutal d’alcool est déconseillé. Il est en général recommandé de voir un médecin, un généraliste ou un professionnel de l’addictologie, pour faire un bilan de votre santé et de vos consommations. Dans ce premier temps, un traitement médicamenteux peut vous être prescrit pour initier le sevrage. Souvent les traitements sont associés à des anti-dépresseurs.

Ensuite, outre le système hospitalier, il existe aussi des Centres de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en Addictologie (CSAPA) au sein desquels travaillent des équipes pluri-disciplinaires(médecins, infirmiers, psychologues etc..). Nous vous indiquons les centres situés dans votre ville. Vous pouvez prendre contact avec eux pour un premier rendez-vous en expliquant vos contraintes horaires du fait de votre travail.

Les horaires sont souvent aux heures administratives, néanmoins, certains lieux permettent d’avoir des rendez vous le midi ou le soir également, en dehors de ces horaires. Cela vous permettrait d’avoir des consultations gratuites, aussi bien médicales que psychologiques, afin d’être soutenue tout au long de votre démarche de soins.

Si les consultations restent malgré tout compliquées pour vous, il existe aussi des hospitalisations de durée variable (entre 3 à 5 jours et jusqu'à 3 semaines). Celles-ci permettent de se couper du produit durant un temps défini. Pour les sevrages courts, le but est de rester à l’hôpital quelques jours afin d’être dans un cadre protégé pendant la première semaine qui est souvent la plus difficile d’un point de vue physique. Après la sortie, des consultations sont à envisager pour consolider les acquis, soit en centres de soin, soit chez un professionnel en libéral. Pour les sevrages plus longs, un travail de consolidation psychologique est commencé durant l’hospitalisation.

Quoiqu’il en soit, pour les consultations (car vous n'envisagez peut-être pas l'hospitalisation), vous avez aussi la possibilité d’aller vers un professionnel en libéral, dont les horaires s’adapteront peut-être mieux aux vôtres. Sinon, il existe aussi des centres médico-psychologiques gratuits, les CMP, où vous pourriez trouver un soutien psychologique. En revanche, ces centres sont généralistes et non spécialisés en alcoologie.

Quant au sevrage, il s'agit de prendre de nouvelles habitudes dans la vie quotidienne, ce qui peut prendre du temps. L'objectif étant de trouver des ressources personnelles, par exemple recommencer le sport, s'octroyer des plaisirs en dehors de la consommation (sorties entre ami(e)s, cinéma, lecture, piscine, peinture, arts...) et/ou avoir recours à des méthodes qui contribue à la détente ( sophrologie, relaxation, massages, acupuncture, hypnose etc...). Tout cela pour se sentir mieux progressivement, tout en évitant de se mettre la pression et ainsi, avoir la possibilité de lâcher le produit peu à peu.

Nous restons à votre disposition si vous souhaitez échanger plus longuement, au 0 980 980 930, entre 8h et 2h du matin, ou par chat de 14h à minuit.

Avec tous nos encouragements pour mener à bien votre démarche,

Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


AAT CSAPA

35, route de Blagnac
31200 TOULOUSE

Tél : 05 34 40 01 40
Site web : aat31.wordpress.com
Secrétariat : - Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h. - Réunion de l'équipe le lundi matin. Fermeture le vendredi à 17h. - sur Fronton le lundi de 14h 30 à 17h, mardi 9h30 à 13h et mercredi de 9h30 à 12h30 et de 13h à 17h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur rendez-vous

CSAPA Maurice Dide

Place Lange
Hopital la Grave
31059 TOULOUSE

Tél : 05 61 77 80 82
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 9h à 17h.
Consultat° jeunes consommateurs : lundi de 9h30 à 16h, mardi de 10h à 16h30 et mercredi de 13h à 17h.

CSAPA ANPAA 31

27, rue Bayard
31000 TOULOUSE

Tél : 05 61 62 14 26
Accueil du public : lundi et mercredi de 9h à 13h et de 14h à 18h, le mardi et jeudi de 9h à 13h et de 14h à 19h, vendredi de 11h à 13h et de 14h à 18h.

CSAPA Clémence Isaure

42, rue des Champs Elysées
31100 TOULOUSE

Tél : 05 61 61 65 50
Site web : clemence-isaure.org
Accueil du public : Lundi, mardi, jeudi de 10h à 18h. Vendredi de 12h 30 à 17h. Mercredi de 14h à 18h Permanence juridique le vendredi à partir de 13h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur place ou sur le site de centre de formation professionnelle (CFA ou lycée professionnel...). Consultations sur rendez-vous.

En savoir plus :

Retour à la liste