Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

1er jour

Par Ka Rine

Bonjour à tous et toutes, je suis nouvelle sur ce forum et vous lire me fais parfois un peu peur mais me conforte dans mon choix. Pour la première fois et depuis 2-3 jours je me réveille avec des tremblements sans pour autant m'être abstenue la veille. Ce matin j'ai eu comme un déclic, je tremblais de partout et je ne ressemblais à rien. Je suis allée au travail et suis revenue chez moi 1 heure plus-tard tellement j'étais mal. Je n'ai rien bu de la journée et bizarrement n'est pas une l'envie non plus alors qu'habituellement je commence dès le matin de bonne heure au rosé. Est-ce la peur ou l’écœurement de ce que je suis en train de devenir qui m'a aidé à prendre la décision d'arrêter de boire. Pour le moment ça va pas trop mal mais je tremble toujours.J'ai hâte de passer à mon deuxième jour !

Fil précédent Fil suivant

15 réponses


salmiot1 - 14/03/2018 à 12h02

Bonjour Ka Rine,

Bienvenue sur ce forum !
Les premiers jours sont les plus pénibles et il serait bon que tu reçoives une aide médicale je crois .
Pour certains, la peur a été le facteur déclencheur pour devenir et rester abstinent . Ce fut le cas pour moi qui ai eu peur d'attraper une maladie grave et peur aussi de me retrouver en prison .
Pourquoi ta peur ne pourrait-elle pas t'inciter à capituler devant l'alcool toi aussi ?
Est-ce ta première tentative de devenir abstinente ?
Une chose est certaine, tu as vraiment tout intérêt à ne pas rester seule avec ce grave problème, cette maladie très sérieuse qu'est l'alcoolisme et de mettre tout en oeuvre pour devenir et rester abstinente .
Ensemble, tout est possible, crois-moi mais surtout crois en toi car tu en es capable toi aussi .

Bonne route et bon courage !

Ka Rine - 14/03/2018 à 14h06

2 ème jour

Bonjour, c'est mon 2 ème d'abstinence, aucun tremblement, ils se sont arrêtés hier en début d'après-midi. Je vais bien et pas d'envie. Je vous lis beaucoup et je reste motivée et déterminée même si je sais que rien n'ai gagné d'avance ! C'est la première fois depuis des années que je reste si longtemps sans boire, vivement mon 3 ème jour.

salmiot1 - 14/03/2018 à 15h01

Salut Ka Rine,

Bravo, une bonne habitude à prendre que de venir prendre des forces sur ce forum .
Conserve bien ta détermination et sois fière de toi . Dis-toi que le meilleur reste à venir mais toujours la vigilance s'imposera car l'alcool est puissant, déroutant , sournois et n'attend qu'une chose, c'est que tu baisses ta garde ;
En avant pour un 3 ème jour

Ka Rine - 14/03/2018 à 15h15

Bonjour salmiot11,
Oui c'est ma première tentative et cela fait que 2 jours d'abstinence mais c'est un record pour moi ! Je suis très motivée et reste avec cette peur ancrée. J'avoue que ce forum m'aide beaucoup et me conforte dans mon choix. Je me retrouve dans beaucoup de témoignages. Pour le moment tout ce passe bien à part ce court épisode de tremblements hier matin. Je ne suis pas totalement seule, 2 amies me suivent de très près et qui me connaissent très bien. Je vais quand même voir mon médecin demain pour lui en parler. Un petit truc aussi qui m'aide, un cahier ou j'écris la moindre impression, envie, résolution...Je note aussi ce que je ne m'autorise pas aujourd'hui comme conduire et ce que je pourrai faire sans la boisson c'est à dire sortir de chez moi, perdre un peu de poids et surtout reprendre ma vie de famille, famille que j'ai délaissé depuis pas mal de temps pour boire. En tout cas merci à vous tous qui me permettent de me sentir moins seule et moins honteuse face à ce problème.

salmiot1 - 14/03/2018 à 16h56

C'est bien que tu sois bien entourée Ka Rin et si je peux te suggérer une chose , c'est d'agir posément , de ne pas vouloir brûler les étapes en rien . Ta priorité est ton abstinence ; mets bien toutes tes forces sur celle-là. Conduire , perdre du poids et que sais-je , ce sera pour plus tard . Les alcooliques , en règle générale, sont de grands pressés qui veulent tout tout de suite .
Quant à la honte , ne tombe pas dedans , car l'alcoolisme est une maladie et non un vice ou une tare . Si tu étais atteinte d'un cancer, tu n'en serais pas honteuse n'est-ce pas ? L'alcoolisme est une maladie grave qui tue.

Bonne continuation avec toujours autant de détermination.

Ka Rine - 14/03/2018 à 17h37

Merci beaucoup pour ces conseils, et oui je reste très motivé. Première grosse étape et pas des moindres en parler à mon mari (il était en déplacement), mes deux meilleures copines s'est fait. C'est elles que j'ai appelé en premier. Ensuite mes autres amis s'en rendront compte par eux même, pas besoin de leur dire. La perte de poids, conduire...ne sont qu'un objectif final çà reviendra naturellement je penses.

Déterminée, je le suis !

Merci Salmiot11

salmiot1 - 15/03/2018 à 10h03

Bonjour Ka Rine,

C'est un bonheur pour moi de partager avec toi et de te voir toujours aussi déterminée .
C'est aussi très bien d'en avoir parlé aussi ouvertement avec tes deux copines et si elles sont vraiment des amies, elles veilleront bien à ne pas insister pour que tu prennes ne serait ce qu'un petit verre avec elles .Tu sais que c'est le premier petit verre qui pour nous entraîne les suivants et si c'est pas chaque fois la grosse cuite , c'est dur de limiter la consommation .
Mieux vaut s'abstenir de la première gorgée du premier verre . J'espère et suppose que ton mari sera lui aussi à tes côtés ; je ne sais pas à quel point il a souffert de ton alcoolisme, mais on dit toujours que quand il y a un malade alcoolique dans une famille , c'est toute la famille qui est malade .

Déterminée, tu l'es , moi aussi !

Belle journée sans alcool à toi , à nous qui sommes dans le même bateau.

Ka Rine - 15/03/2018 à 11h09

Bonjour Salmiot1

3 ème jour ! et toujours aussi déterminée !
Il est très important pour moi d'en avoir parlé à mes 2 amies car étant donné que suis toujours avec elle en soirée elle me servent aussi de garde fou tout comme mon mari qui n'est toujours pas au courant de mon abstinence, ce soir peut-être. Et oui, des conséquences sur ma famille et surtout mon couple, d'ou ce manque de communication. Mais j'ai confiance à un moment donné il va se poser des questions et je pourrai enfin lui parler. Je vois le médecin tout à l'heure, je vous tient au courant !!!!

Bonne journée

Ka Rine - 15/03/2018 à 13h59

Voilà pour le médecin c'est fait pas sans difficulté à sortir la phrase j'ai un problème avec l'alcool. Il a été très ouvert et je lui ai tout expliqué le pourquoi et comment j'en étais arrivée là. A partir d'une erreur faite en 2006 et à laquelle je ne voulais surtout pas penser. Bref, je connais la cause mais je dois la creuser encore avec un psy car je n'ai plus l'alcool pour oublier et ne pas culpabiliser, je dois assumer maintenant. J'ai pris conscience depuis peu que ce n'est pas mon erreur qui me rendais malheureuse mais l'alcool, car sans l'alcool j'aurais pu arranger les choses. Bref toujours très motivée et je continue de vous lire à outrance pour m'aider.

Merci à ce forum d'exister

Répondre au fil Retour