Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Relation de couple extrêmement difficile

Par Fleur06

Bonjour,

Je viens de découvrir le forum et traversant une période très difficile dans mon couple je me permets de créer ce post pour avoir vos avis/conseils.

J'ai 28 ans et je suis en couple avec un homme de 23 ans depuis 1 an et demi, j'ai toujours su qu'il avait un penchant pour l'alcool et la fumette mais depuis 6 mois environ je vis un vrai cauchemar.

Monsieur ne boit pas tous les jours mais disons plus de 4 fois par semaine, surtout du whisky coca et la plus part du temps il boit à s'en rendre malade ...

Le souci c'est qu'il a l'alcool très mauvais et rentre souvent dans une colère monstre où je suis pour lui la cause de ts ses problèmes dans la vie, énormément d'insultes type "pute, connasse", je suis rabaissée constamment, accusée de ts les vices, tt l’agace chez moi, il se sent malheureux, fatiguée.

Il ne me lève pas la main dessus mais casse tt dans la maison, hier c’est ma voiture qui en a fait les frais ... A tel point que j'ai honte de le dire mais j'en suis venue aux mains par désespoirs et en voulant qu'il arrête de casser mon tableau de bord, je lui ai fait des marques sur le visage et je m'en veux terriblement ...

Je vous assure pourtant que je suis une personne très correcte dans la vie, je suis un peu son opposé, calme, discrète, respectueuse mais j'en viens à douter de moi comme la plupart des personnes dans mon cas je présume.

Je vais devoir me faire suivre par un psychologue pcq j'arrive dans une impasse ou je n'ai plus du tt confiance en moi, ni en lui mais je n'arrive pas à le quitter car les moments de bonheurs où il est sobre prennent le dessus dans mon esprit sur les crises et de plus je me sens de devoir l'aider car il n'a pas bcp de famille ni de soutien de la part de son entourage.

Il ne veut absolument pas se faire aider car pour lui "Il profite juste de sa jeunesse" ... J'ai du mal à concevoir que profiter c'est boire à s'en rendre malade ...

Pouvez-vous svp me donner des astuces pour lui faire ouvrir les yeux ou des manières d'apaiser ses crises ?

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


patricem - 17/04/2018 à 18h03

Bonjour,

S'il reste dans le dénis, vous ne pourrez pas le faire changer. C'est triste à dire, mais vous êtes jeune, et avant de risquer d'y perdre plusieurs années, réfléchissez...

Patrice

val974 - 19/04/2018 à 13h50

Bjr,

Je vais être un peu brutale mais vous lire m'a fait vraiment mal au cœur. Vous voulez un conseil : FUYEZ ! Vous avez 28 ans, votre compagnon 23 et votre relation en est déjà là au bout d'un an et demi.

Surtout n'imaginez pas que les choses vont facilement changer. Et ne mettez pas en balance les quelques moments de bonheur que vous passez ensemble face à ce que vous décrivez.

Ce que vous vivez n'a rien de normal. ET votre ami étant dans le déni (mais bien sûr, il faut que jeunesse se passe...) il va vous entraîner avec lui. Alors prenez vos jambes à votre coup et partez.

Bon courage en tout cas.

Aline xxxx - 23/04/2018 à 18h42

Bonjour Fleur

À peu de choses près j aurai pu écrire mot pour mot ce que tu as écrit .
Moi aussi il m a accusée d être à l origine de son alcoolisme alors qu il l était bien avant moi et que c est la raison pour laquelle aucune femme n est restée ac lui . Moi aussi j ai perdu totalement confiance , j ai cru être folle , j ai cru que comme il le disait " je manquais de tolérance "
J ai consulté une addictologue une psy et les 2 m ont dit la même chose : partez partez partez
Alors tout comme toi j ai mis dans la balance les moments de bonheur qui tu verras seront de moins en moins fréquents plus tu avanceras dans le temps , j ai mis dans la balance que sobre c est un homme magnifique ms tout ceci ne SUFFIT PAS !
Soit il reconnaît son addiction et se fait soigner soit ce n est pas le cas et pars alors tu es jeune tu n as pas à subir ça.

Répondre au fil Retour