Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je me sens démunie

Par LnLn

Que faire ? Mon mari boit. J ai beau lui demander d arrêter, lui dire que cela me fait souffrir, de penser à nos enfants... Rien ne change. Il minimise sa consommation. Je ne suis pas sûre qu'il se rende compte de la situation, il a l air d être dans le déni. Peut-être ne veut il pas se l avouer ?
Mais que puis je faire pour qu'il arrête ?? Je me sens seule et démunie face à l alcool.

Fil précédent Fil suivant

6 réponses


patricem - 08/03/2018 à 17h44

Bonjour,

Il est toujours compliqué de dire s'il se cache les choses ou si il ment (réflexe de drogué). Cache t'il des bouteilles ?


Au final, ce sera de toute façon à lui de nommer le problème...

Courage,

Patrice

bartholdi - 09/03/2018 à 12h22

Ma compagne boit depuis toujours .PENDANT DE NOMBREUSES ANNÉES JE NE M’en suis pas rendu compte et quand j »e m’en suis aperçu je l’ai,accepté
UN JOUR EST ARRIVÉ UN CONSTAT D’ARTÈRES BOUCHÉES QUI A ENTRAÎNÉ UNE INTERDICTION DE FUMER MAIS LA BOIÉSSON A CONTINUÉE .S’EN ES SUIVI UNE PRISE DE POIDS IMPORTANTE ENTRAÎNANT UNE INACTIVITÉ TRÈS IMPOR TANTE ELLE A REFUSÉ DE SUIVRE LES CONSEIL DE DIÉTÉTIQUE
IL YA UN AN J’AI RÉUSSI QU’ELLE SE PRÉSENTE À UN ENTRETIEN DANS UN CENTRE APPROPTIE
L’ENTRETIEN QUI S’EST TENU PARTIELLEMENT EN MA PRÉSENCE S’EST TRÈS MAL DÉROULÉ ARGUANT QUE S’ETAIT MOI L’L’ALCOOLIQUÉ
DEPUIS ELLE REFUSE D’Y RETOURNER ET Continue de boire en cachette


TOUTE CONSERVATION EST IMPOSSIBLE ELLE EST TOUJOURS TRÈS AGRESSIVE
JE SUIS DÉSESPÉRÉ

LnLn - 11/03/2018 à 00h46

Bonsoir Patrice,
Oui il cache des bouteilles et boit en cachette (il va dans son atelier ou dans la cave). J ai déjà découvert des cadavres de bouteilles vides.
Quand je lui demande si il a bu, il me ment. J ai l impression d être prise pour une idiote quand il fait ça... Et ça me met encore plus en colère...

Ciredutemps - 11/03/2018 à 11h58

Bonjour Ln. Je suis dans une situation similaire. Je suis en couple depuis presque 10 ans. Il buvait déjà quand je l'ai rencontré, mais j'étais amoureuse je pensais que les choses s'arrangerait, rien n'a changé, nous avons acheté une maison et j'ai commencé à manger seule le soir pendant qu'il buvait, à aller me coucher seule pendant qu'il buvait, à aller le réveiller à 3 ou 5h du matin sur le canapé pour qu'il vienne se coucher. Je n'en ai parlé à personne, personne ne semblait rien voir, à part un ami qui a eut peur une fois. Quand nous avons choisi de faire un bébé j'ai pensé que les choses s'arrangerait, j'ai passé la fin de grossesse à craindre qu'il soit trop ivre pour me conduire à la maternité. C'est pas tous les jours, mais quand il commence c'est toujours le même scenario. Il n'est pas violent à part envers lui même parfois, il est collant et je déteste cette haleine de clodo, il ne fait rien de la journée à la maison parce qu'il cuve ou re boit pendant que je suis au travail. J'ai dis depuis le début sur tout les tons mon problème avec ça. mon angoisse pour sa santé et que je ne l'aime pas quand il est ainsi. Quand le bébé est né j'ai pensé que ça au moins ça changerait quelque chose. ça a tout empiré je l'ai 10 fois plus détesté pour les moments ou je devais me débrouiller alors qu'il avait bu, les réveils au milieu de la nuit et les ronflements en plus des difficultés de sommeil du bébé. Et puis j'ai commis l'irréparable je l'ai trompé, il l'a su, il boit 2 fois plus depuis, est colérique quand il ne boit pas, et se paie des filles pour se venger. Nous avons encore quelques moments familiaux heureux mais les disputes sont énormes. Je ne supporte plus, personne autour bien que j'en ai parlé devant sa famille ne semble vouloir voir... Je suis au bout du rouleau, devenue quasi dépressive. Je voudrais partir mais je n'y arrive pas, il y a notre enfant qui a 2 ans maintenant. Je ne sais plus quoi faire. J'ai horriblement peur pour l'avenir, le sien, le mien et surtout celui de notre enfant.
Je ne sais pas si en parler à d'autres personnes qui vivent cela peut m'aider mais je suis décidée à ne plus rester seule. J'ai vu sur le site je vais contacter le centre local. Mais en voyant certains messages j'ai peur qu'il n'y ait malheureusement rien à faire pour s'en sortir heureux.
Bon courage à toutes les personnes qui vivent ce genre de situation.

Impossiblepourmoi - 12/03/2018 à 06h23

Bonjour
Sauvez votre peau , il faut contacter le centre d addictilogie le plus proche. Ils vont vous conseiller et vois aiguiller. Ne gachez pas votre vie . Ne vous laissez pas envahir par cette drogue. Courage .

Aline xxxx - 29/04/2018 à 11h52

Bonjour Ciredutemps

A te lire et à lire tous ces autres témoignages c est si " reconfortant. "
Non pas que tout ça soit tellement triste pour chacune ms tout simplement de se dire non je ne suis pas seule non je ne suis pas folle car dans les mots les anecdotes on vit toutes ou avons vecu la même chose .
Alors je ne te donnerai qu un conseil : pense à toi et à ta puce. Ne pense plus à lui , lui il a l alcool il n.est pas seul, si vous perdre toutes les 2 n est pas suffisant pour qu il se prenne en main et bien toi aussi soit égoïste.
La vie est belle er personne ne mérite de vivre dans une telle tristesse.

Répondre au fil Retour