Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Impuissante

Par Coco23

Me sent trop mal face a un mari alcoolique

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Profil supprimé - 12/08/2017 à 14h32

Cette souffrance que l'on éprouve face au mal être de notre conjoint est terrible. On ne peut rien faire pour l'aider tant qu'il n'aura rien décidé par lui même.
J'ai pour ma part la sensation d'être seule.
La codépendance est vraiment une maladie et fais du mal. Mais on a la sensatio que personne ne peut nous comprendre ni nous aider

Pierre40 - 12/08/2017 à 17h54

Bonjour Juliette.

Je me permets de te répondre, car je connais ton secteur. Je suis Landais aussi.

Je suis alcoolique, mais abstinent depuis + de 2 mois.

Je sais qu'il y a un groupe d'Alcooliques Anonymes à Mont de Marsan. Tu trouvera leurs coordonnées sur leur site internet.
Il pourront surement t'aider comme ils l'ont fait pour moi, ou du moins t'orienter.

Tu a aussi l'association La Source, à MDM tjrs. Tu trouvera de l'aide aussi.


Courage Juliette.

A bientôt

Mul94 - 13/08/2017 à 01h17

Je vous comprends car ressent la même chose face à un fils alcoolique.. Qui est sorti en permission ce week end (en hospitalisation pour sevrage depuis 2 semaines) et qui vient de boire....
L'alcool est trop fort ! Nos proches sont malades, très malades...
Et nous qui les aimons, devons avoir la capacité à continuer à tolérer l'inacceptable.
Je ne me fais pas encore aider. J'ai décidé depuis peu d'aller consulter un centre d'addictologie (réunion individuelle pour l'entourage) et je viens de m'inscire sur ce forum. J'ai depuis peu compris que je devais être forte et surtout, me déculpabiliser et vivre sans angoisse. Je n'y arrivais pas, je n'y arrive pas encore... Trop d'événements négatifs s'enchainent (prison, accident, retrait de permis, conduite sans permis....). C'est une spirale infernale.. L'alcool ne nous laisse que peu de répit.

Et vous ? Vous faites vous accompagner ? Pouvez vous en parler avec des amis, des proches ?

Répondre au fil Retour